Accéder au contenu principal

Minbar de la grande Mosquée d'Alger (1097)








Le minbar de la Grande Mosquée d’Alger comporte sept marches retenues par deux joues latérales pentagonales, décorées de panneaux en forme de triangles, de carrés et de trapèzes assemblés par des mortaises. Au seuil de l’escalier se dresse un haut encadrement rectangulaire ouvert par un arc outrepassé brisé et dans ses parties latérales par deux arcs outrepassés superposés. L’arceau frontal porte un décor floral et épigraphié, l’arc est bordé d’un galon bouclé, ses écoinçons d’un rinceau feuillu et l’inscription kufique circonscrit l’encadrement rectangulaire.

Sur les joues subsistent encore quelques panneaux d’origine sculptés en bas-relief et présentant des décors variés. Huit panneaux s’ornent d’entrelacs géométriques, de lointaine inspiration byzantine. On trouve aussi des polygones étoilés, des étoiles à huit pointes, forme déjà présente en Égypte au début du XIe siècle : Van Berchem l’a signalée au vieux minaret fatimide d’al-Hakîm qui date de 1002. Elle est également présente à la Grande Mosquée de Cordoue (Xe siècle).

Source du texte et des photos: skyscrapercity.com