Flux Rss de Journal3

Cliquez ici pour consulter le flux RSS de JOURNAL3

Articles les plus consultés ces 30 derniers jours

Le bureau d'Oran désigné : Le syndicat des architectes est né

Avant-hier, à l'hôtel Royal, le cinquième bureau de wilaya de la SYNAA (Syndicat national des architectes agréés algériens) a été élu et installé.  C'est M.Mihoubi, numéro un de ce syndicat, qui a présidé la rencontre de l'hôtel Royal qui a duré pratiquement une bonne moitié de la matinée. 

Après la distribution des fiches d'adhésion et d'un document portant sur la stratégie de cette nouvelle organisation syndicale, l'hôte d'Oran a précisé d'emblée que son syndicat se range plutôt du côté « des syndicats d'employeurs ». Il a rappelé que la mise sur place de cette organisation a demandé quatorze mois de démarches et d'attente. 

Aussi, il a tenu à préciser qu'il existe un net distinguo entre le syndicat et le Conseil de l'Ordre qui est une structure relevant de l'administration publique, alors que le Synaa est une organisation revendicative par essence. 

Avant de céder la parole à l'assistance, le président de ce syndicat a évoqué les chantiers qui doivent être pris en charge par son organisation. Le premier chantier, et l'un des plus importants, s'avère l'éclaircissement du statut et du rôle de l'architecte. « La mission de ce dernier mérite d'être clarifiée davantage », note l'intervenant. 

Ce point suscitera l'intérêt de tous ceux qui ont pris la parole lors des débats. Dans ce cadre, les présents estiment que le débat doit englober même la formation des architectes. Mihoubi formulera cette demande en disant que « la profession et la formation sont deux mondes qui se regardent sans se parler. Il est temps de prendre langue avec ce monde ». Mais l'urgence s'avère « la mission du suivi des grands travaux », dira encore le premier responsable de ce syndicat. Dans ce cadre, se référant à un cas concret, il dira que le suivi d'un chantier de 2.000 logements est revenu à 160 DA par mois. 

Lors des débats, on soulèvera aussi la question « de la loi de maîtrise d'ouvrage » qui fait polémique. D'autres interrogations et préoccupations de la profession ont été soumises à discussion. La rencontre s'est terminée par la désignation d'un bureau local composé de six architectes, exerçant tous et ayant un bureau d'étude. Les six ont désigné un président. C'est Karim El Ghazi qui préside le bureau d'Oran pour ce premier mandat. On retient que ce syndicat traversera une période pour installer ses structures à travers les wilayas.


Z. S., Quotidien d'Oran (Lundi 16 décembre 2013)

Papier posté le lundi, décembre 16, 2013 . Sous la rubrique . Vous pouvez suivre toute réponse à ce papier en vous abonnant au flux suivant RSS 2.0
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recent Entries

Partager cette page sur facebook!!

Recent Comments

Fichiers autocad

Designed by Solaranlagen | with the help of Bed In A Bag and Lawyers